Creme anesthesiante laser : efficace pour une épilation définitive ?

par | 30 septembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités

Il est certaines parties du corps qui sont plus sensibles que d’autres quand on procède à une épilation définitive. Heureusement, il existe des crèmes anesthésiantes qui permettent de préparer le corps à une épilation. On parle souvent de crème anesthésiante laser, mais quels sont les retours qui nous parviennent sur ce type de pommade anesthésiante ? Comment les utiliser ? Sont-elles réellement efficaces ? Tâchons de nous intéresser au sujet.

Qu’est-ce qu’une pommade anesthésiante ?

La crème anesthésiante est un analgésique qui permet, quand on l’applique sur la peau, de limiter la douleur, notamment lors d’une épilation laser. Cette crème provoque un engourdissement de la peau et la rend insensible. Les patients sensibles à la douleur de l’épilation laser peuvent l’appliquer sur la peau au niveau de la zone à épiler (aisselles, maillot, visage, jambes, etc.) pour que les séances se déroulent dans de meilleures conditions.

Dans quels cas utilise-t-on une pommade anesthésiante ?

Le centre esthétique qui utilise des crèmes anesthésiantes ne le fait pas de manière systématique. On peut considérer cela comme un traitement anti douleur destiné à certains patients spécifiques particulièrement sensibles à l’épilation laser. Si les professionnels estiment que les zones à traiter ne nécessitent pas l’application de crème, ils évitent de le faire. Néanmoins, si un patient est trop sensible à la douleur procurée par l’épilation, alors s’il ne présente pas de risque de réaction, une crème est appliquée avant de procéder à la séance.

Comment appliquer une pommade anesthésiante ?

Pour appliquer une crème anesthésiante, il suffit de procéder en respectant certains principes de base. Avant de procéder à l’application, il est cependant nécessaire de consulter un médecin ou un spécialiste médical pour savoir si des risques existent ; notamment en cas d’allergies. Une fois que cela est fait, on peut procéder par étapes :

  1. Nettoyez la peau au niveau de la zone où va se faire l’épilation.
  2. Appliquez la crème anesthésiante en couche épaisse sur la zone à épiler (visage, maillot, aisselles, jambes, dos, etc.) en respectant le dosage indiqué. Il faut faire très attention en cas de coupure ou de plaies à ne pas appliquer la crème. Évitez également les muqueuses et les parties sensibles comme les yeux.
  3. Recouvrez ensuite la crème d’un film plastique alimentaire et laissez-le poser durant deux heures ou suivant le temps indiqué par le centre esthétique.
  4. Retirez ensuite le produit environ trente minutes avant la séance d’épilation laser.

Les pommades anesthésiantes sont-elles dangereuses ?

On est en droit de se demander si les pommades anesthésiantes sont dangereuses pour la santé des patients. En effet, des études tendent à prouver que les doses prescrites doivent être respectées. Les crèmes anesthésiantes utilisées sont de type crème anesthésiante emla. Les crèmes EMLA et se composent de deux anesthésiques locaux que sont la lidocaïne et la prilocaïne. Cette pommade est également utilisée dans le cadre d’actes médicaux douloureux comme des petites interventions (prises de sang, soins d’ulcères au niveau des jambes, etc.) et bien entendu en application avant une épilation laser.

Parmi les contre-indications d’un traitement EMLA, on peut noter qu’il ne doit pas être utilisé :

  • Lorsque le patient possède des antécédents allergiques à des produits anesthésiants issus de la même famille.
  • Lorsque les patients souffrent d’une anomalie rare de l’hémoglobine, aussi appelée méthémoglobinémie congénitale.
  • En cas de fertilité, d’allaitement ou de grossesse.
  • En cas de traitement avec un médicament contenant du sulfamide, du dapsone, du métoclopramide ou encore du flutamide.

Le médicament EMLA et ses composants (pour rappel : la lidocaïne et la prilocaïne) peuvent être dangereux pour la santé si les doses prescrites ne sont pas respectées. Parfois, le pronostic vital peut être engagé. Il a été observé des effets indésirables comme des troubles neurologiques cardiaques, des arrêts cardiorespiratoires de quelques minutes ou bien des troubles neuromusculaires.

Que faire en cas d’infection au moment des séances d’épilation laser ?

Si au moment d’effectuer une séance d’épilation laser des symptômes se manifestent, il est absolument essentiel que le centre esthétique soit en mesure de réagir extrêmement rapidement. C’est pourquoi, il doit être impérativement équipé d’une douche, car il en va de la sécurité des patients. Le recours à une douche en cas d’urgence s’effectue lorsque les patients souffrent :

  1. De brûlures : Ce ressenti ne doit pas être minimisé. Au moindre constat de picotement, dès qu’une sensation de brûlure est ressentie, il faut arrêter la séance et prendre une douche.
  2. De perte de conscience : Si les patients sont en état de somnolence ou de pertes de connaissance, il ne faut pas perdre de temps et l’envoyer prendre une douche immédiatement.

Où faire des épilations laser ?

Avant de vous lancer dans une épilation laser, il est important de savoir vers quels professionnels se tourner. Il faut savoir que tout le monde n’est pas habilité à effectuer des épilations laser. Pour pouvoir effectuer une épilation laser, il faut posséder les qualifications de médecin dermatologue. En France, les esthéticiennes ne sont pas autorisées à réaliser des épilations laser (elles ont en revanche le droit d’utiliser de la lumière pulsée, car ce procédé est moins puissant, mais aussi moins efficace). Par contre, beaucoup le font et sont dans l’illégalité la plus profonde (même si une délégation de pouvoir peut leur être accordée).

Les épilations laser s’effectuent donc dans un centre d’épilation laser, et pour le choisir, les personnes doivent prendre en compte différents critères comme :

  • La possibilité de vérifier que le praticien possède les diplômes qui lui permettent d’exercer son métier en toute légalité.
  • Une consultation préalable auprès du praticien, qui va leur permettre d’obtenir des renseignements précis sur la technique utilisée. Peut-être que le praticien estimera que l’épilation laser n’est pas nécessaire et que d’autres interventions sont plus appropriées ?
  • Les patients qui souhaitent bénéficier d’une épilation laser définitive pour en finir avec les poils superflus doivent s’enquérir du lieu de l’épilation pour vérifier qu’il respecte des conditions sanitaires aux normes en vigueur (utilisation du matériel, propreté des locaux, etc.).
  • Les patients doivent également s’informer des tarifs en vigueur afin de se voir délivrer un devis pour éviter toute mauvaise surprise au moment du règlement de la facture.

Dernières actualités Esthétical

Hydrafacial ou microneedling ?

Hydrafacial ou microneedling ?

De nombreux soins esthétiques peu invasifs sont disponibles pour traiter le vieillissement cutané et redonner un coup d'éclat à la peau du visage....

lire plus
Microneedling ou Hydrafacial ?

Microneedling ou Hydrafacial ?

Les patients qui souhaitent atténuer les rides du visage ou faire disparaitre certaines imperfections cutanées (cicatrices d’acné, taches brunes)...

lire plus
Hydrafacial : combien de fois ?

Hydrafacial : combien de fois ?

L’Hydrafacial consiste en un nettoyage profond de la peau associé à une exfoliation pour lui rendre tout son éclat. À la clé : une diminution de la...

lire plus